Photographie de voyage la nuit : tout un art…

Une fois que le soleil s’est couché, la plupart des photographes emballent leur matériel et se dirigent vers un bon repas chaud et un lit chaud. Pourtant, cela peut être une expérience magnifique pour prendre des belles photos, où que vous soyez dans le monde. Mais la photographie de nuit peut aussi être notoirement difficile mais beaucoup plus gratifiante. Il y a tellement de facteurs, tellement de défis qui entrent en jeu avec la photographie de nuit pour que vous puissiez capturer enfin la photo de nuit parfaite. Vous trouveriez dans cet article quelques conseils pour vous aider à capturer la meilleure photo de voyage la nuit.

À quel moment ?

L’heure qui suit le coucher du soleil est le meilleur moment de la journée pour prendre des photos de nuits. À cet instant, la lumière n’a pas encore tout à fait disparu et le ciel prend toute une gamme de teints indigo. C’est ce que l’on appelle le crépuscule ou heure bleue. Vous obtenez également une lumière similaire le matin juste avant le lever du soleil. L’heure n’est pas vraiment précise, car elle dépend de la période de l’année et de l’altitude où vous vous trouvez. En été, lorsque les hémisphères éloignés du nord ou du sud deviennent à peine sombres, la nuit peut se composer uniquement de l’heure bleue. Inversement, plus près de l’équateur, le soleil peut sembler simplement tomber derrière l’horizon et est immédiatement suivi par une obscurité intense.

La luminosité

Si vous avez un appareil photo bridge ou reflex numérique, vous pouvez facilement contrôler la façon dont l’appareil photo utilise la lumière disponible. Vous devez vous familiariser avec la priorité à l’ouverture, la priorité à l’obturateur ou en passant entièrement en mode manuel. Vous devez également vous habituer avec la modification de l’ISO.

Important : la première règle de la photographie de nuit consiste à désactiver votre flash dans les paramètres de l’appareil photo. Cela peut sembler contre-intuitif, mais pourtant neuf fois sur dix, ajouter une lumière blanche à votre scène ne va pas améliorer vos photos nocturnes.

Le trépied

Pour les expositions longues, vous devez garder votre appareil photo aussi immobile que possible et la meilleure façon de le faire est avec un trépied. Ils viennent évidemment dans une gamme de tailles et de poids, et pour la photographie de voyage, vous voulez quelque chose d’aussi léger et compact que possible. Une poignée de gorille est la taille idéale pour garder dans votre sac à dos toute la journée, mais pourrait avoir du mal à maintenir en place des reflex plus grands. Alternativement, les trépieds en fibre de carbone sont légers et peuvent supporter le poids des gros appareils photo, ce qui en fait une excellente option pour les photographes de voyage.

Road trip et voyage en sac à dos : trouvez le bon équilibre entre matériel de photo et accessoires de transport
Comment réussir des photos de voyage originales avec une GoPro ?